« Toute personne sérieuse qui connaît l’agriculture sait que les OGM n’augmentent pas les rendements, mais qu’ils augmentent en revanche la consommation de pesticides. » Claude BOURGUIGNON

Marchons contre Monsanto !

LEKOVILAZ organise chaque année, à l’Ile Maurice, la marche contre Monsanto. Cette marche internationale est organisée dans une cinquantaine de pays dans le monde pour condamner un modèle agricole accro à la chimie et aux manipulations du vivant…

Lancées de façon autogérée par des citoyens soucieux de s’engager, ou par des militants associatifs locaux, ces marches sont des événements ouverts, sur un positionnement 100% citoyen, sans étiquette politique.

Les  revendications de LEKOVILAZ à l’Ile Maurice :

1) Les Mauriciens ne savent pas qui est MONSANTO et ne savent pas ce qu’ils mangent. Nous demandons à l’état d’informer les consommateurs. Il faut expliquer que les OGM ne sont pas consommés qu’en tant qu’aliment à Maurice (le maïs, le colza ou le soja par exemple), mais aussi en tant qu’ingrédients ou additifs (les fameux E 420, E 953, etc.)

2) Plus de 2000 tonnes de pesticides sont vendus à Maurice chaque année, 55 000 tonnes d’engrais chimiques sont utilisés dans l’agriculture intensive. Nous demandons un contrôle drastique sur les importations de pesticides et sur les cultures douteuses. Nous voulons encourager, comme l’état, l’autoproduction des fruits et légumes sans pesticide mais aussi la formation des planteurs sur les méthodes propres d’agriculture comme l’agro-écologie. Nous voulons une agriculture saine pour le peuple en favorisant les projets communautaires de permaculture et de forêts comestibles.

3) Nous demandons l’étiquetage précis et régulé des produits alimentaires mauriciens et et le traçage des produits importés. Enfin, un contrôle des procédés de fabrication des produits pouvant représenter un danger pour le consommateur : pommes de terre, légumes, fruits, poulets, viandes, etc.

Qui est Monsanto ?

Monsanto, est une entreprise américaine spécialisée dans les biotechnologies agricoles, dont le siège est situé à Creve Coeur, dans le Missouri. Elle est fondée en 1901 par John Francis Queeny.

Dans les années 1940, Monsanto était un producteur majeur de plastique comme le polystyrène et des fibres synthétiques. Elle a aussi produit des PCB et de l’agent orange, de l’aspartame et de l’hormone bovine de croissance recombinée.

Au début des années 1980, Monsanto se désengage alors de la chimie industrielle pour s’orienter vers la biotechnologie et les semences via une politique de rachat intensif. D’autres entreprises du secteur de la chimie agricole feront de même durant les années 1980 et 1990, ce qui aboutira à la fondation des grandes entreprises du secteurs : Syngenta, Dow AgroScience et Pioneer Hi-Bred, toutes étant présentes sur les marchés des semences, des produits phytosanitaires et des OGM.

Monsanto était détentrice du brevet aujourd’hui tombé dans le domaine public sur le glyphosate, herbicide total qu’elle commercialise sous la marque « Roundup », et qui reste l’herbicide le plus utilisé dans le monde. Monsanto est depuis près d’une décennie le numéro 1 mondial sur le marché des semences et le premier fournisseur d’événements de transformation génétique utilisés pour la production de semences génétiquement modifiées.